FAUSSE NOTE

image_affiche_futur: 

JEUDI 5 JUILLET

2 têtes d’affiche pour un face à face haletant

Didier Caron et Christophe Luthringer nous livrent une partition de qualité, sorte de huis clos intensif et rythmé, plein de surprises...

Christophe Malavoy - Tom Novembre

Un chef d'orchestre de renommée internationale est importuné à l'issue d’un concert par un spectateur envahissant, qui se présente comme un grand admirateur venu de Belgique pour l'applaudir. Son passé trouble refait surface... Un face-à-face poignant entre deux acteurs saisissants.

Surtout ne rien dévoiler du motif qui entraîne cequidam à pousser la porte d’un des plus grands chefs d’orchestre au risque de déflorer les mobiles de "Fausse note". En effet, une bonne partie du sel de cette pièce, menée comme un thriller, relève du mystère qui motive cet inconnu à harceler le maestro. Leurs passes d’armes les transforment de manipulateur à manipulé, jusqu’à une révélation ahurissante qui les mènera aux pires extrémités...

Cette montée en puissance de personnages qui ne cessent d’évoluer, de s’épaissir, de se dramatiser, est servie par deux acteurs parfaitement distribués dans leur rôle. Christophe Malavoy endosse l’anonymat d’un homme de la rue, humble et admiratif, puis machiavélique pour finir dominateur, sur un Tom Novembre aristocratique, suffisant, enfin humilié et contrit.

Ouverture des portes au public à 20h30
Démarrage des représentations vers 21h30